LA CLASSIQUE DES CLASSIQUES (Suite VIII)

20 oct

Par votre guide, Gilles Renard, pour Varsovie et ses alentours gillesrpl@yahoo.com – portable : 500081928 (Varsovie)

Le côté Zakrzewski

Ignacy Zakrzewski-Wyssogota

Ignacy Zakrzewski-Wyssogota

La numérotation de la Place du Vieux Marché commence par ce côté. En 1916 on l’appela : Ignacy Wyssogota-Zakrzewskiego (1745-1802), président de Varsovie, membre de la Diète de quatre ans (Voir mon émission « Les Rois qui ont fait et défait la Pologne – Stanislas Auguste Poniatowski » dimanche 23 octobre – première diffusion) et membre actif de l’Insurrection de Kościuszko.

Tout d’abord avant que de commencer à décrire toutes ses maisons, en elles-mêmes toute remarquables, allons devant le numéro 5 ou l’enseigne représentant un monstre « Basilic » [Bazyliszek] nous attend.

Basilic

Basilic

Ce Basilic est bien connu de tous les Polonais. Il est le protagoniste principal d’une des plus célèbres légendes varsoviennes. Tout d’abord, son apparence. Vous en conviendrez tout comme moi il est assez difficile à classer dans l’échelle des espèces animales : à moitié lézard et un peu du dragon. Son effigie se retrouve dans le plus ancien blason de la Vieille Ville.

Ancien blason de Varsovie

Ancien blason de Varsovie

Quelle était sa fonction, comme aurait dit George Dumézil ? Celle de garder le trésor de la Vieille Ville, caché dans l’une de ses caves ! Basilic faisait si peur que personne n’osait s’en approcher. Mais, un jour, un petit fûté en la personne d’un jeune adolescent descendit dans cette cave et vint à bout de Basilic. Comment ? En retournant sa laideur contre lui ! En effet il se cacha derrière un miroir et Basilic mourut de peur en voyant sa propre image…

Vous pouvez voir l’une de ses représentations sur le mur du numéro 4 de la place. Certaines personnes bien informées disent que ce fut dans la cave de cette immeuble que se trouvait et se trouve encore le trésor. Allez-y voir si vous n’avez pas peur !

Immeuble No1

Les Walbachowie étaient des patriciens très puissants au XVIème siècle et furent les premiers propriétaires de cette maison. Au XVIIème elle passa entre les mains d’une famille qui atteignait alors à son apogée : Les Giz. Entre le XV et le XVIII elle subit moult transformations. Elle connut sa plus grande splendeur sous le règne de Stanislas Auguste Poniatowski – le dernier roi de Pologne. Pourquoi donc ? Car le peintre personnel du roi – Marcello Bacciarelli peint lui-même les plafonds.

Marcello Bacciarelli autoportrait

Marcello Bacciarelli autoportrait

Puis ce fut le XIXème siècle, siècle de la plus grande décadence de la Vieille Ville avec le début du XXème. Cette maison n’était plus qu’un taudis, habitée par du demi-monde qui ne faisait pas dans le demi-sel ! A l’époque de l’occupation prussienne se trouvait le commissariat de police. Cette institution, dirigée par un affreux personnage – Herr Direktor Patz- ne lui redonna pas une vertu, mais la fit se transformer en un des lieux les plus abominables de la Vieille Ville. C’était là, dans sa cave, que Herr Direktor, battait, torturait les pauvres varsoviens.

 

En 1944, les guerriers teutons la détruisirent de fond en comble sauf la cave et le rez-de-chaussée.

Kamienica Juchta (nr3)

Immeuble No3

Immeuble No3

 

Là habitait le barbier du roi Stanislas Auguste Poniatowski : Jerzy Jucht. Sur la façade quelques vers du grand poète Antoni Słonimski, en polychromie.

Antoni Słonimski

Antoni Słonimski

En 1944, la façade fut miraculeusement sauvée et ce jusqu’au toit. Voilà pourquoi vous pourrez admirer le portail original du XVIIème

Immeuble Pod Bazyliczekiem Nr5

Immeuble Pod Bazyliczekiem Nr5

Nr5. Actuellement ce que l’on voit est une façade datant du XVIIIème siècle, mais les origines de cette maison remontent au XVème.

Au XVIII un comptoir bancaire occupait ses murs qui était tenu par un homme d’origine française : Piotr Riaucourt.

 

Bien que l’immeuble subit de grands dommages en 44, la façade resta intacte.

 

En ce qui concerne les quatres autres maisons de ce côté je me ferai un plaisir de vous les faire connaître, lors de ma visite de la Vieille Ville chaque samedi et dimanche. gillesrpl@yahoo.com – portable : 500081928 (Varsovie)

Je vous propose de multiples variantes de visites guidées thématiques ou plus générales. Il va de soi que vous pouvez vous-mêmes proposer vos thèmes ou attentes et je me ferai un plaisir d’y répondre au mieux. Quelques exemples d’offres de visites guidées thématiques:

 

-          Le Varsovie de l’Entre-deux-guerres

-          Le Varsovie maçonnique d’hier à aujourd’hui

-          Le Varsovie français et Napoléon

-          Le Varsovie de la Seconde Guerre mondiale

-          Le Soulèvement de Varsovie

-          Le Varsovie des Arts et des Lettres

-          Le Varsovie communiste

-          Le Ghetto et son soulèvement

-          Les cimetières civiles et militaires

-          Chez le dernier Roi de Pologne

-          La demeure princière d’un roi gentilhomme

-          Chopin et Varsovie

-          Les églises, cathédrales et basiliques de Varsovie

-          Les palais varsoviens

-          Les grands architectes polonais et étrangers de Varsovie

-          La Vieille ville et ses secrets

-          Pour le plaisir des yeux, des oreilles et du palais…

Etc…

gillesrpl@yahoo.com – portable : 500081928 (Varsovie)

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

PARKIN'SONG |
Chevalier Rouergue |
Desimpressionsurdespeintures |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Esther K.
| Through my eyes
| les oeuvres de titi